Grippe saisonnière : le pic épidémique a été atteint

Publié le 07/03/2012

« Selon le modèle de prévision basé sur les données historiques, le niveau d’activité des syndromes grippaux pourrait avoir atteint son pic et commencer à décroître », affirme le Réseau Sentinelles. En 5 semaines d’épidémie, 1 128 000 personnes ont consulté leur médecin généraliste pour des syndromes grippaux dont 866 500 attribuables à la grippe. En France métropolitaine, la semaine dernière, l’incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimée à 449 cas pour 100 000 habitants (soit 285 500 nouveaux cas dont 242 000 grippes), au-dessus du seuil épidémique (139 cas pour 100 000 habitants). Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité : le pourcentage d’hospitalisation a été estimé à 0,3 %. Les données sont confirmées par le réseau des groupes régionaux d’observation de la grippe qui estime que « l’activité reste épidémique au niveau national et dans la plupart des régions françaises » même si la part des infections respiratoires aiguës dans les actes médicaux « est en baisse ». Le GROG précise qu’en raison de la vulnérabilité des personnes âgées dépendantes et de la co-circulation de plusieurs variants A(H3N2), « la vigilance s’impose » dans les établissements hébergeant cette population.

 Dr L. A.

Source : lequotidiendumedecin.fr