Grippe saisonnière à Hong Kong : les autorités ordonnent la fermeture des écoles

Publié le 08/02/2018

Les autorités hongkongaises ont ordonné mercredi la fermeture de toutes les crèches et écoles primaires en raison d'une épidémie de grippe particulièrement meurtrière.

Selon les autorités, 111 personnes sont mortes de la grippe à Hong Kong depuis début janvier, dont 92 âgées de plus de 65 ans, et deux de moins de 18 ans. Les experts ont averti que l'épidémie pourrait ne pas avoir encore atteint son pic.

« Si nous ne réglons pas cela maintenant, nous craignons qu'il y ait encore plus de décès, notamment d'enfants, même quand l'épidémie commencera à refluer », a expliqué le microbiologiste Yuen Kwok-yung. Les autorités ont donc décidé de fermer les crèches et les écoles primaires, afin de limiter les contacts entre les enfants et de tenter d'endiguer ainsi la progression de l'épidémie.

Les autorités ne font qu'anticiper la fermeture prévue la semaine prochaine pour les vacances du Nouvel An chinois.

Les autorités de la région administrative spéciale chinoise sont particulièrement vigilantes face aux épidémies. Le souvenir traumatisant de la crise en 2003 du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) demeure très présent. L'épidémie avait touché 1 800 habitants dont 299 étaient morts.

La dernière mesure de fermeture des écoles avait été prise lors de la pandémie de grippe A de 2009, selon le « South China Morning Post ».

Avec AFP

Dr L. A.

Source : lequotidiendumedecin.fr