Grippe saisonnière : fin de l'épidémie en médecine générale

Publié le 29/03/2018

Le réseau Sentinelles qui participe à la surveillance de la grippe saisonnière annonce la « fin de l'activité épidémique en médecine générale, malgré la poursuite de la circulation du virus grippal B ». En France métropolitaine, le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé par le réseau à 90 cas pour 100 000 habitants (contre 99 pour 100 000).

Santé publique dans son bulletin hebdomadaire intégrant l'ensemble des données (soins primaires et urgences hospitalières) confirme une diminution de l'activité grippale. La proportion de syndromes grippaux parmi les consultations de SOS Médecins est de 5 % (semaine 12) alors qu'elle était de 6 % la semaine précédente.

En milieu hospitalier et en collectivités de personnes âgées, après le second pic d’activité fin février dû à la circulation du virus de type B, les indicateurs sont nettement en baisse. Les indicateurs du réseau Oscour ont recensé 1 750 passages pour grippe (contre 2 327 la semaine précédente) et 232 hospitalisations contre 405. La part des hospitalisations parmi les passages pour grippe a franchement diminué par rapport à la semaine précédente (13 % en S12 contre 17 %). Et 34 cas graves ont été admis en réanimation.

Quatre régions sont désormais en phase post-épidémique : la région Grand Est rejoint la Corse, la Normandie et l’Occitanie. L’épidémie est terminée en Provence-Alpes-Côte d’Azur.


Source : lequotidiendumedecin.fr