Grippe : les médecins remplaçants s'estiment oubliés de la campagne de vaccination

Publié le 10/10/2016

Le Syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNJMG) déplore, dans un communiqué de presse, que l'Assurance-maladie ait oublié les professionnels de santé remplaçants dans sa nouvelle campagne de vaccination contre la grippe saisonnière.

Comme chaque année en septembre, un courrier d’invitation à la vaccination, couplé à un bon de prise en charge du vaccin, a été envoyé aux professionnels de santé libéraux en contact avec des sujets à risques sévères et des personnes infectées, mais rien pour les médecins généralistes remplaçants. « Seuls les médecins qui ont signé une convention avec l'Assurance-maladie sont destinataires de ce bon, ce qui n'est pas le cas des médecins remplaçants », précise Émilie Frelat, présidente du SNJMG. Elle regrette qu'ainsi les remplaçants « ne soient pas considérés comme des effecteurs de soins à part entière ».

Le SNJMG demande à ce que « les remplaçants qui veulent se faire vacciner contre la grippe bénéficient de la prise en charge de cette vaccination via l'envoi d'un bon de prise en charge du vaccin par l'Assurance-maladie à tout remplaçant ».

En attendant, le syndicat propose, sur son site Internet, plusieurs solutions aux professionnels qui souhaiteraient se faire vacciner. Ceux-ci peuvent « se faire prescrire le vaccin par un des médecins qu'ils remplacent ou par leur médecin traitant (voire eux-mêmes si c'est le cas) », ou bien « récupérer, avec son accord, le vaccin d'un médecin qui a décidé de ne pas se faire vacciner ».

La nouvelle campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a été lancée le 6 octobre et s'étendra jusqu'au 31 janvier 2017.


Source : lequotidiendumedecin.fr