Grippe : le pic est probablement atteint, selon Santé publique France

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 21/02/2019
GRIPPE

GRIPPE
Crédit photo : PHANIE

Dans son bulletin hebdomadaire de la semaine du 11 au 17 février (semaine 7), Santé publique France (SpF) estime que « le pic de la grippe est probablement atteint dans toutes les régions de France métropolitaine ».

Entre le 1er octobre 2018 - début de la surveillance - et le 3 février, environ 2 800 décès, dont 87 % de personnes âgées de 75 ans et plus, seraient liés à la grippe. Ce chiffre est en hausse par rapport aux dernières estimations indiquant qu'environ 1 800 décès étaient survenus entre le 1er octobre 2018 et le 27 janvier 2019. SpF note également une mortalité toutes causes et tous âges confondus en excès au cours des six premières semaines de 2019 en France.

Le taux de consultation en médecine ambulatoire pour syndrome grippal de la semaine 7 est en baisse de 23 % par rapport à la semaine précédente, avec un taux de 461/100 000 habitants (selon le réseau Sentinelles).

Une diminution des passages aux urgences

Le nombre de passages aux urgences pour grippe ou syndrome grippal a également diminué, passant de 14 294 en semaine 6 à 11 264 selon le réseau Oscour. Le nombre d'hospitalisations a baissé de façon moins importante (de 2 233 à 2 137). « La proportion des hospitalisations parmi les passages pour grippe est de 19 %, valeur élevée et en augmentation par rapport à la semaine 6 (16 %) », précise SpF.

Alors que les passages aux urgences concernent principalement les enfants de moins de 5 ans (31 %), les hospitalisations concernent majoritairement les personnes de plus de 75 ans (53 %).

Au cours de la semaine 7, 163 cas graves ont été rapportés. Parmi les 1 181 cas rapportés depuis le 1er novembre, 86 % présentent des facteurs de risque.

L'Organisation mondiale de la santé a par ailleurs fait part de ses recommandations sur la composition des vaccins antigrippaux trivalents et quadrivalents pour la saison 2019-2020, émises à partir des données du WHO Global Influenza Surveillance and Response System (GISRS).


Source : lequotidiendumedecin.fr