Google traduction : utile pour traduire les instructions médicales, mais à utiliser avec précaution

Par Charlène Catalifaud
Publié le 28/02/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
TraducGoogle

TraducGoogle
Crédit photo : P.T.

Une étude américaine, publiée dans « JAMA Internal Medicine », a évalué l'intérêt de Google traduction pour traduire les instructions données aux patients non anglophones lorsqu'ils quittent les urgences.

Au total, cent textes ont été analysés. Les instructions ont d'abord été traduites en espagnol et en chinois à l'aide de Google traduction, puis des traducteurs bilingues ont ensuite traduit le texte en anglais, ce qui a permis d'évaluer la précision de la traduction.

Les 100 instructions comprenaient 647 phrases. Résultat : 594 phrases (92 %) ont été traduites avec précision en espagnol, et 522 (81 %) l'ont été en chinois. Certaines erreurs de traduction étaient liées à des fautes d'orthographe et de grammaire faites en anglais.

Certaines inexactitudes avaient de potentielles conséquences cliniques dont la nature n'a pas été précisée. C'est le cas de 15 (2 %) des 647 phrases en espagnol, et de 50 (8 %) des 647 phrases en chinois.

Les résultats montrent que le nouvel algorithme de Google, modifié en 2017, est plus précis que sa version antérieure.

« Bien que Google traduction puisse compléter (et non remplacer) les instructions en anglais écrites, les instructions traduites par cet outil devraient inclure un avertissement concernant les traductions potentiellement inexactes », concluent les auteurs.