Généralistes, cliniciens, les avancées tarifaires qui entrent en application

Publié le 22/03/2012
1332435957335242_IMG_80441_HR.jpg

1332435957335242_IMG_80441_HR.jpg
Crédit photo : S. Toubon

• inscription de l’acte isocinétique pour la médecine physique et réadaptation (MPR)

• modificateur « S » urgence (de 0 h à 6 h) pour les généralistes et les pédiatres ainsi que pour les actes réalisés sous anesthésie générale ou locorégionale en clinique

• création d’une consultation spécifique de dépistage du mélanome pour les dermatologues (2 CS, soit 46 euros)

• extension forfait de sécurité dermatologique (FSD) aux lésions sous cutanées sus-faciales pour les dermatologues

• cumul de la consultation avec une biopsie cutanée coté à 50 % pour les dermatologues

• cumul de la consultation avec un frottis cervico-vaginal FCV coté à 50 % pour les généralistes et les gynécologues

• création de la visite longue (VL) du généraliste au domicile des patients en ALD porteurs maladies neuro –dégénératives en présence des aidants une fois par an et plus si besoin

• création d’une majoration MPE de 3 euros pour les consultations des pédiatres chez les enfants de 2 à 6 ans

• majoration examens obligatoires au 8e jour, aux 9-10es mois et aux 24-25es mois pour les pédiatres

• création d’une consultation spécifique de pédiatrie en sortie maternité avant le 28e jour

• création d’une consultation urgente de psychiatrie (dans les 48 h à la demande médecin traitant) d’une valeur de 1,5 CNPSY

• élargissement de la consultation familiale de psychiatrie (pathologie psychiatrique grave – enfant ‹ 16 ans)

• élargissement de la MCE (patients insulino-dépendants types 1 et 2) pour les endocrinologues et la médecine interne, d’une valeur de 10 euros.

• assouplissement du C2 consultant (CS de synthèse après bilan complémentaire)


Source : lequotidiendumedecin.fr