France 2 stigmatise les « intouchables de l’hôpital »

Publié le 12/10/2012
fr2

fr2

Le reportage diffusé ce jeudi 11 octobre dans l’émission Complément d’enquête sur France 2 était consacré à l’hôpital public. L’un des volets de l’émission prend pour cible les pratiques tarifaires de certains médecins, que les journalistes de France 2 appellent les « intouchables ». 

L’enquête se resserre sur l’un d’entre eux, chef de service au CHU de Montpellier, et dont les honoraires s’élèveraient à 413 764 euros rien que sur l’année 2009. Le chiffre est évocateur et sans rapport avec le « tact et mesure », estiment les journalistes de France 2, qui s’étonnent dans ces conditions de la passivité des autorités de contrôles.

Une « situation non conforme »

Tour à tour, le directeur de l’hôpital, la Commission d’activité libérale, le Conseil départemental de l’Ordre et l’Agence régionale de santé, sont invités à s’exprimer. Le directeur du CHU, dont l’établissement perçoit environ 30% des honoraires réalisés dans le cadre de l’activité libérale, reconnaît lui même que la situation n’est « pas conforme aux conditions d’exercices d’activité libérale ». Mais, hors caméra, il explique l’absence de sanction par la compétence exceptionnelle de ce praticien… Par téléphone, ce dernier justifie lui même ses tarifs : « II en est des chirurgiens comme des joueurs de football, tout est fonction de la notoriété et de la qualité de celui qui exerce ce métier. »

Un reportage à (re)voir sur le site de France 2

> S.L.

Source : lequotidiendumedecin.fr