Les peintres japonais à Paris

Foujita et les autres

Publié le 22/11/2007
- Mis à jour le 22/11/2007
1276166617F_Img295482.jpg

1276166617F_Img295482.jpg

DANS LES ANNÉES 1884, l'artiste Seiki Kuroda effectua ses premiers séjours en France. Il y rencontra le peintre académique Raphaël Collin et étudia à ses côtés la peinture à l'huile. Le style pictural yôga, c'est-à-dire d'influence occidentale, était en train de naître. Kuroda fit la synthèse entre les codes artistiques du Japon et ceux de la tradition européenne, et s'en retourna dans son pays fort de cette double influence.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?