Préserver l’audition en milieu gériatrique

Former le personnel soignant à la gestion des aides auditives  Abonné

Publié le 11/05/2015

Alors même qu’une étude du GRAP Santé (Groupe de recherche Alzheimer presbyacousie) révélait en 2007 qu’il existe un lien entre presbyacousie et troubles cognitifs dont la prévalence est significativement plus élevée chez les patients âgés atteints d’hypoacousie que chez les patients de même âge ayant une audition normale, une nouvelle étude montre que huit personnes âgées dépendantes appareillées sur 10 ne portent pas leur appareillage faute d’être aidées pour le gérer correctement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte