Flore vaginale : souvent femme varie

Publié le 04/05/2012
1336146955346696_IMG_83294_HR.jpg

1336146955346696_IMG_83294_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Gager et coll. ont examiné les échantillons vaginaux de 32 femmes en bonne santé, auto-prélevés deux fois par semaine pendant quatre mois (soit 1 000 échantillons). Ces femmes maintenaient un journal quotidien de leurs activités et de leur hygiène et ce journal était envoyé chaque semaine au coordinateur de l’étude.

Il en ressort trois point principaux :

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)