Agence européenne du médicament

Fin du suspense pour Lille  Abonné

Publié le 20/11/2017

« Je ferai tout pour que nous puissions gagner. J’y crois, je vais mettre tout mon poids ». Le soutien d'Emmanuel Macron, lors d'un déplacement à Roubaix, pour que Lille  accueille le siège de l'Agence européenne du médicament (EMA) aura-t-il convaincu le Conseil des affaires générales de l'Union européenne ? Cette instance doit arrêter aujourd'hui le choix final pour l'EMA (qui doit quitter Londres après le Brexit).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte