Fin de vie : le CCNE propose d’organiser des états généraux

Publié le 19/07/2012

Le Comité consultatif national d’éthique pour les sciences de la vie et de la santé (CCNE) se dit « prêt », si une réforme de la loi sur la fin de vie était envisagée, « à prendre l’initiative d’un débat public sous forme d’états généraux ». La révision de la loi bioéthique (juillet 2011) avait été également précédée d’états généraux.

L’Observatoire national de la fin de vie, qui se félicite de la mise en place d’une mission sur la fin de vie, réclame également l’implication de la société civile dans le débat. La mission, confiée au Pr Didier Sicard (ancien président du Comité national d’éthique) « doit réussir à mettre au débat public des questions extrêmement difficiles et douloureuses, sans tomber dans les excès du militantisme des pro- ou anti-euthanasie », estime l’Observatoire. Le rapport du Pr Sicard est attendu d’ici à la fin de l’année.

S. H.

Source : lequotidiendumedecin.fr