Feu vert de l'EMA pour une combinaison de 2 immunothérapies en 1re ligne dans le cancer du rein au stade avancé

Par Dr Irène Drogou
Publié le 18/01/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
CANCER REIN

CANCER REIN
Crédit photo : PHANIE

L'Agence européenne du médicament (EMA) vient de donner l'autorisation de mise sur le marché (AMM) à la combinaison associant nivolumab, un anti-PD1, et ipilimumab, un anti-CTLA4, en première ligne de traitement du cancer du rein au stade avancé à risque intermédiaire et élevé. C'est la première AMM accordée en Europe à une association de 2 immunothérapies dans le cancer.

Cette décision s'appuie sur les résultats de l'étude de phase 3 CheckMate-214, arrêtée prématurément en raison des résultats clairement favorables à la combinaison

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?