Faible engouement pour les élections professionnelles des PH

Publié le 07/12/2011
1323277196308130_IMG_73762_HR.jpg

1323277196308130_IMG_73762_HR.jpg
Crédit photo : © S. TOUBON/ « le Quotidien »

Pendant trois semaines, 50 000 médecins hospitaliers sont appelés à voter par Internet pour élire leurs représentants au sein de leurs instances professionnelles (conseil de discipline et commission statutaire nationale). Les syndicats de praticiens hospitaliers (PH) redoutent une participation inférieure à 50 %. Les faits semblent leur donner raison : les PH seraient peu nombreux à voter. C’est en tout cas ce qu’affirme le Syndicat national des praticiens hospitaliers de CHU, qui s’en prend au « parcours semé d’embûches qui attend le praticien qui souhaite accomplir son devoir électoral ».

L’électeur doit faire montre de patience, en allant récupérer son matériel de vote à la poste, puis en se connectant sur son ordinateur professionnel. Il constate alors « que le site du CNG est bloqué par un pare-feu hospitalier ». Il lui faut ensuite « ouvrir volontairement chaque en-tête de liste pour retrouver le nom des candidats et les professions de foi », précise le syndicat. « Un tel manque de réalisme dans l’organisation de ces élections aboutit à un taux de participation plus qu’inquiétant pour la représentativité future des syndicats de praticiens hospitaliers », s’inquiète Jean-Michel Badet, président du SNPH-CHU.

D. CH.

Source : lequotidiendumedecin.fr