La crise grecque n’est pas réglée

Europe : misère politique

- Publié le 20/07/2015
- Mis à jour le 12/07/2019
Début d’émeute la semaine dernière à Athènes

Début d’émeute la semaine dernière à Athènes
Crédit photo : AFP

La crise, qui est la plus grave de l’après-guerre, a fait voler en éclats la discipine budégtaire dans tous les pays, y compris l’Allemagne, dont la dette atteint encore 75 % du produit intérieur brut (PIB). Dans le catalogue des pays qui n’ont pas contenu leur dépense publique, sont loin d’avoir équilibré leur budget, n’ont pas réalisé les réformes nécessaires à leur compétitivité, la Grèce arrive en bas de la liste, avec une dette insurmontable, un chômage record, un manque de liquidités, des déficits vertigineux.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?