Dossier

Eurodéputés, psy et chronobiologistes veulent en finir avec l'heure d'été Abonné

Publié le 12/03/2018
Eurodéputés, psy et chronobiologistes veulent en finir avec l'heure d'été

evenement
AFP

La question fait débat depuis 1976, date du premier changement d’heure en France. Mais la 84e chronorupture fixée au 25 mars prochain pourrait-elle être la dernière, après la résolution votée le 8 février par 384 députés européens, contre 153 ? La Commission de Bruxelles va sans doute prendre son temps, mais la cause semble déjà entendue. « Ça coûte plus cher de changer d’heure que de ne pas en changer », estime le Dr Damien Davenne, chronobiologiste (Université de Caen, COMETE). L’argument économique invoqué historiquement a fait long feu : en France,…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte