Hausse de 54 % de l'accès aux antirétroviraux

Encore trop peu d'enfants sont traités

Publié le 17/04/2007
- Mis à jour le 17/04/2007

«IL N'Y A de résultats que ceux qu'on peut mesurer», avait déclaré Margaret Chan, directrice générale de l'OMS, lors de sa prise de fonctions en janvier 2007. Son organisation s'est engagée à surveiller et à évaluer les différentes interventions mises en oeuvre pour lutter contre la pandémie.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?