Dans la banlieue d'Athènes, du stade olympique au camp de réfugiés

En Grèce, Médecins du Monde au chevet des exilés : « Notre travail dépasse le médical »  Abonné

Par
Publié le 23/01/2017
grece

grece
Crédit photo : Marina Rafenberg

grece2

grece2
Crédit photo : Marina Rafenberg

Par un vent glacial, Gulafruz et Zeinab, sa petite-fille de 3 ans, se rendent à la clinique de Médecins du Monde, logée dans des préfabriqués entre deux stades olympiques transformés en camp de réfugiés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte