En conflit avec ses copropriétaires, un généraliste parisien doit cesser d’exercer dans son appartement  Abonné

Publié le 30/04/2013
1367257787429682_IMG_104303_HR.jpg

1367257787429682_IMG_104303_HR.jpg
Crédit photo : DR

Le Tribunal de grande instance de Paris a condamné le 25 avril le Dr Laurent Arditti, généraliste parisien (15e arrondissement) à « cesser toute activité de cabinet médical dans son appartement sous astreinte de 100 euros par jour de retard à compter du 15e jour » après le passage de l’huissier.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte