En Belgique, les étudiants en médecine manifestent contre un avenir bouché

Publié le 14/03/2014

Grosse manifestation, ce vendredi, dans les rues de Bruxelles. Les étudiants en médecine dénoncent le manque de places et de maîtres de stages. Surtout, ils protestent contre le dispositif mis en place par la fédération Wallonie-Bruxelles, qui régule l’installation des jeunes médecins en fin de cursus universitaire.

Un quota écrème fortement à la fin des études médicales

Seuls les titulaires d’un numéro INAMI peuvent prescrire des soins remboursés. Ces numéros délivrés au compte-goutte risquent de laisser sur le carreau plus de la moitié des étudiants en médecine : 2 830 numéros INAMI sont disponibles d’ici à 2020, alors que de 6 500 à 7 500 médecins devraient être diplômés sur la période, selon le comité inter-universitaire des carabins.

L’organisation étudiante, à l’origine d’une pétition regroupant près de 4 000 signatures, dénonce une planification drastique alors que le pays, en pénurie de médecins, fait appel à des praticiens étrangers.

D. Ch.

Source : lequotidiendumedecin.fr