En Alsace, on anticipe les départs à la retraite

Publié le 29/03/2012
Plaque devissée

Plaque devissée
Crédit photo : Phanie

Pour anticiper les départs de médecins généralistes, des incitations significatives sont proposées aux jeunes praticiens. Selon le modèle conventionnel, des aides à l’installation et des consultations majorées sont prévues dans le SROS qui soutiendra aussi la création de maisons médicales et les regroupements de professionnels. « À vrai dire, la décrue démographique annoncée concerne principalement la pédiatrie et la radiologie », précise Laurent Haber, directeur de l’ARS d’Alsace. Pour faciliter la continuité des diagnostics, l’ARS propose par exemple de soutenir la création d’un système d’interprétation régionalisé des clichés associant libéraux et hospitaliers pour permettre à des radiologues, dans des grands centres, d’étudier ces clichés pris dans des cabinets isolés.


Source : lequotidiendumedecin.fr