« Écoutez les hurlements des médecins en souffrance… »

- Publié le 31/10/2015
- Mis à jour le 04/11/2015

Crédit photo : S. TOUBON

Après le suicide de son jeune associé, c’est par une « lettre ouverte » à Marisol Touraine qu’un généraliste marseillais a choisi d’exprimer son désarroi. Un courrier qu’il signe ainsi : « Dr Jean-Baptiste Gasc, médecin récemment retraité, parti sans successeur, meurtri d’avoir laissé ses deux associés dans un carcan professionnel… que l’un d’eux n’a plus supporté. »

Le Dr Gasc nous a fait parvenir ce texte. Nous la reproduisons ici intégralement :

Madame la Ministre,

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?