Ebola : une étude confirme l'importance du stress post-traumatique chez les survivants

Par
Sophie Coisne -
Publié le 11/07/2018
ebola

ebola
Crédit photo : AFP

Le virus Ebola ne laisse pas les survivants indemnes. Plus d’un an après leur guérison, ces derniers sont nombreux à souffrir de troubles neurologiques et psychiatriques, selon une étude observationnelle publiée aujourd’hui dans « Emerging infectious disease ».

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?