Ebola : guérison du dernier patient connu en Guinée

Publié le 18/11/2015

Le dernier cas connu d’Ebola en Guinée – une petite fille de trois semaines dont la mère est décédée – a été officiellement déclaré guéri lundi, d’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et Médecins sans frontières (MSF).

« Le dernier test sur la petite a été fait hier (lundi), ici à Conakry, et elle a été déclarée guérie, elle ne présentait plus aucun signe négatif », a indiqué à l’AFP une source au sein de l’OMS.

Comme en Sierra Leone, où la fin de l’épidémie a officiellement été déclarée par l’OMS début novembre, la fin de l’épidémie en Guinée pourra être déclarée 42 jours après le second test négatif sur la petite patiente (c’est-à-dire deux fois la durée maximale d’incubation du virus), soit fin décembre, si aucun cas n’est signalé d’ici là.

L’enfant, prénommée Noubia, dont la mère a succombé au virus après l’avoir mise au monde le 27 octobre, était soignée au centre de traitement d’Ebola de MSF à Conakry. « Comme il s’agit du premier bébé contaminé à avoir guéri, elle continuera à recevoir un soutien médical spécialisé avant de retourner chez elle », a précisé Laurence Sailly, coordinatrice d’urgence pour MSF en Guinée.

C. W. (avec AFP)

Source : lequotidiendumedecin.fr