Un chirurgien passionné par les outils préhistoriques

Du couteau au bistouri, l'outil fait le bonheur de l'homme  Abonné

Publié le 24/04/2007

JEAN-LUC PIEL-DESRUISSEAUX, chirurgien à l'hôpital de Lisieux, a choisi son métier pour ne pas «devenir fou». Il est prisonnier d'une passion qui est née à l'âge de 8 ans dans la cave familiale. Une cave à silex. «Mon père était un passionné d'ethnologie. Il avait rapporté beaucoup de souvenirs, notamment d'un voyage qu'il avait effectué à Madagascar», raconte le chirurgien.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte