Courrier des lecteurs

Du baume au cœur pour les collègues de Romillé...  Abonné

Publié le 23/04/2018

Vous conviendrez tous que ce qui redonnerait du baume au cœur à nos quatre collègues de Romillé (NDLR : généralistes sanctionnés pour avoir coté le C à 25 euros avant la revalorisation : lire sur notre site notre article du 9 avril 2018) perdus-isolés parmi les fumerolles d’un lointain champ de bataille, c’est un peu de solidarité au sein de la profession…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte