« L’Écornifleur », de Jules Renard

Drôle et cruel

- Mis à jour le 28/04/2009

C’EST RENÉE DELMAS qui a adapté pour la scène « L’Écornifleur » de Jules Renard. Il y a quelques années, au Poche-Montparnasse, une première version du spectacle avait séduit. Revoilà l’histoire de ce mauvais jeune poète désargenté qui joue les pique-assiette chez un couple de bourgeois gentils et naïfs, les Vernet. Jules Renard s’amuse. Madame est une petite Bovary, le mari ne voit rien toujours content, leur nièce est naïve mais éveillée, Henri est un vrai mufle.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?