Drogues : New York projette d'ouvrir 4 salles de consommation à moindres risques

Publié le 04/05/2018

Le maire de New York souhaite mettre en place quatre salles de consommation de drogues à moindres risques dites « salles de shoot » afin de réduire le nombre d'overdoses, en hausse constante. Cette mesure créerait un précédent aux États-Unis.

« Après un examen rigoureux d'initiatives similaires dans le monde, de la prise en compte des enjeux de santé publique et d'avis d'experts en sûreté, nous pensons que les centres de prévention d'overdose vont sauver des vies et amener davantage de New-Yorkais à suivre le traitement dont ils ont besoin pour vaincre cette addiction mortelle », a indiqué le maire, Bill de Blasio, sur son compte Twitter.

Cette prise de position s'appuie sur les conclusions d'un rapport très détaillé sur le sujet, publié jeudi par le département de la Santé de la ville de New York. Bien que la ville connaisse aujourd'hui son plus faible niveau de délinquance de l'ère moderne, elle a enregistré, en 2017, 1 441 morts par overdose, un record depuis que la municipalité tient des statistiques sur le sujet. Selon les projections, la mise en place de quatre salles d'injection supervisée permettrait d'éviter entre 67 et 130 décès par an.

Les centres d'injection contrôlés ont été créés en 1986 en Suisse. Aujourd'hui, il en existe environ 100 dans le monde, répartis dans 10 pays, dont la France, et 67 villes.


Source : lequotidiendumedecin.fr