Bons vœux de...

Dr Paul-Duveaux, militante anti-désert

Publié le 29/12/2014
Duveaux

Duveaux
Crédit photo : DR

Médecin généraliste en banlieue proche de Maubeuge (Nord), le Dr Danielle Paul-Duveaux est partie en retraite le 1er octobre 2014 sans trouver de successeur, malgré plusieurs campagnes originales de sensibilisation aux méfaits de la désertification médicale, dont un périple à vélo dans les Ardennes accompagnée du « Quotidien ».

Ce qui vous a marqué en 2014 ?

J’ai pris conscience de la réalité de la démographie catastrophique des médecins. Jamais je n’aurais pensé que trouver un successeur était une tâche aussi ardue. Un jeune médecin a bien voulu reprendre mon matériel médical gratuitement, mais ma patientèle, ça non ! Les jeunes médecins ne veulent plus travailler comme leurs aînés. Et la courbe du nombre de médecins à diplôme étranger grimpe en conséquence.

Ce que vous souhaitez pour 2015 ?

Les jeunes médecins doivent faire bien attention à garder le nez sur leurs patients plutôt que dans tel ou tel dossier médical partagé. La médecine se déshumanise à la vitesse grand V. Le fric, le fric, le fric ! C’est tout ce qui compte et c’est bien dommage. Je souhaite que cela change.

À lire : Le périple à vélo d’une généraliste et du « Quotidien » dans les déserts

Voir notre dossier « Bons vœux de... »


Source : lequotidiendumedecin.fr