Dr Monique Fraysse-Guiglini : « À France Telecom, j’ai dû tenir coûte que coûte ma position de médecin du travail »  Abonné

Publié le 13/06/2019
Dr Monique Fraysse

Dr Monique Fraysse
Crédit photo : DR

Dr Monique Fraysse

Dr Monique Fraysse

Le 20 mai dernier, à la barre du tribunal correctionnel de Paris, le Dr Monique Fraysse-Guiglini a exposé à la fois l’importance cruciale de la médecine du travail dans une entreprise, et ses limites. Elle travaillait depuis plus de dix ans au sein de la direction opérationnelle de Grenoble quand le plan Next a été mis en place dans les années 2000. Objectif de cette restructuration :  22 000 suppressions de postes au niveau national, afin de s’adapter au numérique et sauver l’entreprise de ses dettes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte