Dopage : deux ans de suspension pour Alberto Contador

Publié le 06/02/2012

L’Espagnol Alberto Contador a été sanctionné de deux ans de suspension pour son contrôle antidopage positif du Tour de France 2010. Cette suspension, qui prendra fin le 5 août au soir, l’empêche de s’aligner au départ de la prochaine édition de la Grande Boucle. Selon le Tribunal arbitral du sport (TAS), le contrôle positif du champion est lié plus vraisemblablement à des suppléments nutritifs contaminés qu’à la consommation de viande contaminée ou à une transfusion sanguine.

Pour tenter d’expliquer la dose infinitésimale de clenbutérol retrouvée dans ses urines le 21 juillet 2010, le coureur avait pointé du doigt un steak importé d’Espagne qu’il avait mangé la veille de son contrôle antidopage. L’Agence mondiale antidopage (AMA) et l’Union cycliste internationale (UCI), à l’origine de l’appel devant le tribunal, avaient avancé l’hypothèse d’une transfusion sanguine ou d’un supplément nutritif contaminé. Les trois arbitres, chargés de trancher sur le sort de l’Espagnol, ont estimé qu’« aussi bien le scénario de la contamination de la viande que celui de la transfusion sanguine étaient, en théorie, des explications possibles pour justifier un contrôle antidopage positif mais qu’ils étaient tous deux hautement improbables ». C’est une journée triste pour notre sport, a estimé l’Union cycliste internationale (UCI) après le verdict du tribunal qui lui a pourtant donné raison contre Alberto Contador.

S. H.

Source : lequotidiendumedecin.fr