Une injection trimestrielle

DMPA, une contraception méconnue

Par Dr Isabelle Hoppenot
Publié le 29/01/2018
- Mis à jour le 15/07/2019
contraception

contraception
Crédit photo : PHANIE

« En France, une grossesse sur trois n’est pas prévue, dont les deux-tiers surviennent sous contraception », a rappelé la Dr Karima Bettahar (Strasbourg). Si la réduction de ces grossesses non prévues (GNP) implique une approche multifactorielle, le recours à des méthodes contraceptives de longue durée d’action constitue une alternative efficace.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?