DMP : le député PS Gérard Bapt dénonce « l’enlisement numérique »

Publié le 19/04/2012

Le député socialiste Gérard Bapt dénonce « l’enlisement numérique » du dossier médical personnel (DMP). « À la fin de l’année 2011, pour près de 200 millions d’euros, les objectifs de création de DMP restent inatteignables : 50 000 dossiers créés pour un objectif affiché de 500 000 », précise-t-il dans un courrier adressé au ministre de la Santé. Gérard Bapt note également que « le projet se heurte au scepticisme des acteurs professionnels sur le terrain, ainsi qu’au sous-équipement persistant de nombreux établissements hospitaliers ».

Le cardiologue interpelle donc Xavier Bertrand : « Quand va-t-on arrêter les frais ? Quand l’expérimentation sur support mobile (type clé USB) va-t-elle enfin démarrer ? »

Le 22 août 2011, la loi Fourcade adoptait le principe d’une expérimentation du DMP sur un support mobile. Elle n’a pas démarré à ce jour.

 H.S.R.

Source : lequotidiendumedecin.fr