« Grandes Erreurs judiciaires »

Dix affaires exemplaires

Publié le 16/04/2007
- Mis à jour le 16/04/2007

RÉALISÉ par un collectif de neuf auteurs, cet ouvrage a pour but de faire la lumière sur les zones d'ombre de la justice, ce qu'on appelle les « erreurs judiciaires ». Dix grandes affaires pénales sont ainsi retracées, du XVIIIe siècle à aujourd'hui. Tous ces dossiers ne sont pas juridiquement reconnus comme des « erreurs » : ainsi l'affaire d'Outreau est-elle, au sens juridique du terme, un dysfonctionnement, et Omar Raddad, s'il a été gracié par le Président de la République, n'a toujours pas été reconnu comme victime d'une erreur judiciaire.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?