Après exérèse des métastases cérébrales

Disqualification de l’irradiation in toto  Abonné

Publié le 14/09/2015
Le retentissement cognitif concernait principalement la mémoire et la fluence verbale

Le retentissement cognitif concernait principalement la mémoire et la fluence verbale
Crédit photo : PHANIE

La réalisation d’une irradiation de l’encéphale in toto après chirurgie d’exérèse de métastases cérébrales permet de diminuer le risque de progression locale. Une étude de phase III, présentée en session plénière, cherchait à déterminer le retentissement cognitif d’une irradiation de l’encéphale in toto systématique au décours de la chirurgie d’exérèse (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte