« Discrétion absolue »  Abonné

Par
Publié le 25/02/2016

D’abord rue Clément-Marot avec son mari, puis seule avenue de Breteuil, le Dr Patricia Cahuzac a monté un empire financier à partir de la microgreffe capillaire, pratiquant à grande échelle les FUE (extraction d’unités folliculaires) et les FUT (transplantation d’unités folliculaires).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte