Dilatation veineuse dans la SEP : une procédure à vérifier

Publié le 15/12/2011

Des recherches plus approfondies sont nécessaires sur la procédure de dilatation des veines jugulaires avec ou sans pose de stent, qui est proposée dans certains cas dans la sclérose en plaques. Des rapports initiaux provenant du Pr Paolo Zamboni (Italie) avaient fait état de bons résultats dans l’insuffisance veineuse chronique cérébrospinale (CCSVI pour Chronic CerebroSpinal Venous Insufficiency) après cette dilatation des veines jugulaires. Les chercheurs dans le monde n’ont pu vérifier les résultats annoncés. En dépit du manque de recherches, cette méthode a été adoptée un peu partout dans le monde pour traiter certains patients atteints de SEP. « Il est nécessaire de faire des travaux de recherche pour vérifier si la dilatation des veines jugulaires est efficace ou non et cette procédure doit rester dans le domaine de la recherche », explique le Pr Michael Williams coprésident de l’Académie américaine de l’éthique en neurologie, aux États-Unis.

« Archives of Neurology », 12 décembre 2011.

 Dr BÉ. V.

Source : lequotidiendumedecin.fr