Devant MG France, Touraine bichonne les généralistes sans dégager de nouveaux moyens

Publié le 22/11/2013
1385148119475346_IMG_116488_HR.jpg

1385148119475346_IMG_116488_HR.jpg
Crédit photo : AFP

Marisol Touraine a défendu, devant les cadres de MG France réunis en congrès à Marseille, le rôle des généralistes dans la future stratégie nationale de santé. « C’est grâce à votre engagement que nous mènerons avec succès la révolution du premier recours », a-t-elle lancé aux quelque 300 médecins présents.

Pour mettre en place la future réforme du système de santé, la ministre a annoncé qu’une synthèse des 150 forums organisés en région serait rendue publique en avril, préfigurant la loi de santé « qui sera présentée avant la fin du premier semestre 2014 ».

Marisol Touraine a consacré le médecin traitant comme « pivot » de la prévention. La ministre se donne « 10 ans pour généraliser le réflexe préventif dès le plus jeune âge ». Elle a encouragé la poursuite de la diversification de la rémunération sur objectifs de santé publique. Afin de répondre à une demande de MG France, Marisol Touraine a annoncé l’engagement d’une réflexion de fond sur la coordination des soins autour des enfants de moins de 16 ans.

Interpro : négociation début 2014

Le travail en équipes interprofessionnelles sera encouragé, notamment dans les maisons de santé – 370 fonctionnent sur le territoire. Cette collaboration doit se réaliser avec les autres spécialités médicales et les professionnels de premier recours (pharmaciens, infirmiers, kinésithérapeutes, orthophonistes, sages-femmes). « La négociation conventionnelle interprofessionnelle sur les rémunérations d’équipes débutera au début de l’année prochaine : elle devra aboutir rapidement », a déclaré Marisol Touraine.

Alors que la profession s’inquiète de la généralisation du tiers payant d’ici à 2017, la ministre a rappelé que le dispositif devrait être « simple », « concerner le régime obligatoire et complémentaire » et apporter « une garantie de paiement au médecin sans délai ».

Malgré les signaux positifs envoyés aux généralistes de MG France sur des thèmes qui leur sont chers, Marisol Touraine s’est bien gardée d’annoncer le moindre engagement financier concret... laissant aux responsables du syndicat un goût d’inachevé.

 CH. G.

Source : lequotidiendumedecin.fr