Deux secrétaires d’État rattachées à Touraine, Fioraso conserve la recherche

Publié le 09/04/2014
1397060877513998_IMG_127433_HR.jpg

1397060877513998_IMG_127433_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

Deux nouvelles personnalités rejoignent Marisol Touraine qui retrouve son ministère des Affaires sociales... et de la Santé.

Laurence Rossignol est nommée secrétaire d’État chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie. Elle succède à Michèle Delaunay qui, sous le gouvernement Ayrault, était chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie et à Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée à la Famille. Laurence Rossignol, sénatrice de l’Oise et vice-présidente du conseil général de Picardie, 57 ans, journaliste juridique de profession. Connue pour son engagement féministe, elle a notamment été Rapporteure de la Commission spéciale sur la lutte contre le système prostitutionnel. Elle est membre de la délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes. Parmi les dossiers qui l’attendent, la loi d’adaptation de la société au vieillissement qui devait être présentée aujourd’hui devant le Conseil des ministres, après un avis positif du Conseil économique, social et environnemental (CESE) et devait être discutée à l’Assemblée nationale en juin. « C’est avec regret que je n’aurais ainsi pas mené la loi devant le Parlement », a déclaré dans un communiqué Michèle Delaunay qui a « félicité vivement » Laurence Rossignol.

Un médecin pour le handicap et l’exclusion

Ségolène Neuville, nommée secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion. Elle remplace Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée du précédent gouvernement. Ségolène Neuville, 44 ans, est médecin au service de maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital de Perpignan. Elle a été élue députée PS en juin 2012 dans la troisième circonscription des Pyrénées-Orientales. Elle est également membre du Conseil général du département dans un canton de Perpignan et une proche du sénateur et président de la région Languedoc-Roussillon, Christian Bourquin (PS). Elle était vice-présidente de la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale.

Fioraso garde les mêmes attributions

Geneviève Fioraso est nommée secrétaire d’État de l’Enseignement et de la Recherche rattachée à Benoît Hamon, ministre de l’Éducation nationale. L’ex-ministre avait déclaré au moment de rendre son portefeuille : « Nous pouvons être fiers du bilan réalisé. » Un bilan pourtant contesté par 8 000 universitaires et chercheurs signataires d’une tribune publiée dimanche sur Internet, dénonçant la dégradation de leurs conditions de travail. Ils y dénoncent le « désastre » causé par la poursuite de la loi sur l’autonomie des universités votée en 2007 et réclament « un changement de politique à l’égard de l’université et de la recherche ».

Dr Lydia Archimède

Source : lequotidiendumedecin.fr