Syndrome d’hyperactivité vésicale

Deux grandes indications pour la toxine botulinique A

Par Dr Isabelle Hoppenot
Publié le 19/04/2018
- Mis à jour le 15/07/2019
toxine botulinique A

toxine botulinique A
Crédit photo : Phanie

L’hyperactivité vésicale (HAV) est un syndrome clinique défini par l’existence d’urgenturies, avec ou sans incontinence urinaire, fréquemment associées à une pollakiurie et une nycturie. Elle peut relever de trois grands types de causes, psychocomportemental (stress), pathologique locorégional (infection urinaire, cancer…) et neurologique, ou être étiquetée idiopathique lorsqu’aucune cause n’est trouvée.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?