Le dabigatran, sous étroite surveillance

Deux études post-marketing cohérentes avec RE-LY  Abonné

Publié le 06/11/2014
1415239984560681_IMG_140497_HR.jpg

1415239984560681_IMG_140497_HR.jpg
Crédit photo : Phanie

Deux publications contemporaines, l’une dans Circulation, l’autre dans le « Jama », font état respectivement des dernières données d’efficacité et de sécurité du dabigatran, inhibiteur direct de la thrombine, dans l’une de ses trois indications, la prévention des accidents vasculaires cérébraux liés à la fibrillation auriculaire non valvulaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte