« Homme sans but », de Arne Lygre

Détruire, disent-ils...

- Publié le 02/10/2007
- Mis à jour le 02/10/2007

UN ARCHITECTE VISIONNAIRE édifie une ville et fait fortune. Il est le seul à porter un prénom, Pierre (Jean-Quentin Chatelain). Tous les autres personnages ne sont désignés que par leur place dans la constellation familiale ou leur fonction. Frère (Redjep Mitrovitsa), femme (Bulle Ogier), fille (Marion Coulon), soeur (Bénédicte Le Lamer). L'auteur ajoute, pour un interprète unique, deux figures : le propriétaire, l'assistant (Axel Bogousslavsky). Pièce étrange, écrite sur deux modes : les personnages dialoguent mais s'interrompent pour aussi parler à la 3e personne.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?