Déserts médicaux : la CSMF salue le rejet de la PPL Vigier en commission des Affaires sociales

Publié le 20/11/2012
1353422564390868_IMG_94161_HR.jpg

1353422564390868_IMG_94161_HR.jpg
Crédit photo : Geraldine Aresteanu

La CSMF se félicite dans un communiqué du rejet par la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale de la proposition de loi dite « Vigier » sur les déserts médicaux (du nom de son auteur le député centriste d’Eure-et-Loir).

Cette PPL prévoit plusieurs mesures coercitives dont le fait d’imposer un exercice de trois ans en zone déficitaire à tout nouveau diplômé, des stages obligatoires en zone sous-dense ou un encadrement à l’installation (avec visa de l’ARS).

La CSMF se félicite que les députés « aient mesuré les dangers de ce texte contre-productif qui, voulant résoudre les problèmes de démographie médicale par la coercition, aurait eu un effet opposé à celui recherché ».


Source : lequotidiendumedecin.fr