Des résidus dans les couches pour bébés, alerte « 60 millions de consommateurs »

Publié le 24/01/2017
- Mis à jour le 24/01/2017

Des substances « à la toxicité suspectée ou avérée » ont été retrouvées dans des couches pour nourrissons testées par le magazine « 60 millions de consommateurs ». Ces résidus sont présents en faibles quantités « en dessous des seuils fixés par la réglementation » quand de tels seuils existent mais « le principe de précaution doit prévaloir » pour cette population « particulièrement sensible aux substances toxiques », estime la revue.

Sur douze références de couches testées, seules deux ne contenaient aucune des substances recherchées : l'une distribuée par E. Leclerc et les couches « Love and Green ». Des composés organiques volatils (COV) irritants et neurotoxiques comme le toluène ou le styrène sont présents dans neuf des produits testés. Des traces de glyphosate et d'hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) de même que des dioxines et des furanes ont été retrouvées.

Les fabricants ont réagi à cette étude par la voix de leur syndicat professionnel Group'Hygiène assurant que « Les couches-bébés peuvent être utilisées en toute sécurité ». Le Dr François Hubert, toxicologie cité par Group'Hygiène estimant : « Ce qui est détecté dans des conditions expérimentales très lointaines des conditions d'utilisations réelles, ce sont des traces infinitésimales, pouvant être jusqu'à quelques millions de fois plus faibles qu'une dose tolérable. »

 

Dr L. A.