Des plages horaires sanctuarisées pour les consultations d'hypnose chez le généraliste  Abonné

Par
Guillaume Mollaret -
Publié le 16/05/2019
hypnose

hypnose
Crédit photo : Phanie

Il a fallu que l'hypnose fasse ses preuves sur sa propre personne pour que le Dr Joël Tondusson, généraliste exerçant à Châtellerault (Vienne), la pratique à son tour. « Je souffre d’une algie vasculaire de la face, maladie rare à l'origine de douleurs parfois violentes. Aucun traitement médicamenteux était efficace sur moi. Le recours à l'hypnose a considérablement amélioré mon état, bien que je ne sois pas totalement guéri », explique-t-il.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte