Des objets connectés au service de l’urgence médicale  Abonné

Par
Antoine Dalat -
Publié le 03/06/2019

Quelle peut être l’utilité des objets connectés pour l’activité des urgentistes ? « A Metz, cela fait déjà un certain temps que nous réfléchissons à cette question qui n’est pas nouvelle dans notre discipline. Depuis la création en 1967 du premier Samu (ndr : celui de Toulouse – Pr Louis Lareng) le recours à la télémédecine avec notamment la télétransmission des ECG était une pratique courante », précise le Dr Elies André, urgentiste au Samu de Moselle (57).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte