Des mots sur la souffrance  Abonné

Publié le 19/01/2017

Extraits sans filtre de témoignages de soignants impliqués.

L’échec qui permet d’améliorer les pratiques : « j’ai pris conscience de ce que c’était de devenir médecin », « la communication en cas d’urgence extrême s’est améliorée dans l’équipe », « je suis devenu plus prudent dans certaines situations ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte