Des médecins juifs ont soigné le tueur de la synagogue de Pittsburgh, le président de l’hôpital témoigne

Par Stéphane Long
Publié le 31/10/2018
- Mis à jour le 15/07/2019
Dr Jeffrey Cohen

Dr Jeffrey Cohen
Crédit photo : DR

« Le médecin doit écouter, examiner, conseiller ou soigner avec la même conscience toutes les personnes quels que soient leur origine […] leur réputation ou les sentiments qu’il peut éprouver à leur égard ». Les médecins de l’hôpital Allegheny General hospital de Pittsburgh ont courageusement appliqué à la lettre ce précepte du code de déontologie médicale en soignant l’auteur de la tuerie qui a fait 11 morts (dont un médecin âgé de 66 ans, le Dr Jerry Rabinowitz) samedi 27 octobre et qui avait déclaré vouloir « tuer tous les juifs ».

Certains de ces praticiens, de confession juive, fréquentaient pourtant la synagogue où s’est déroulé le drame. « Les premières personnes à l’avoir pris en charge sont des juifs », a expliqué aux médias américains le Dr Jeffrey Cohen, président de l’hôpital à but non lucratif et dont la belle-mère était présente à la synagogue samedi matin. « Ce sont des héros, [...] ils ont fait leur travail, en accord avec leurs convictions profondes. Je suis très fier d’eux », a-t-il ajouté devant les caméras de Channel 4.

« Mon travail n'est pas de le juger mais de le soigner »

Le médecin s’est rendu au chevet du tueur, Robert Bowers, peu après son hospitalisation. « J’étais curieux de voir qui il était, et je voulais aussi m’assurer qu’on prenait bien soin de lui », raconte le président de l'hôpital.

Au journaliste qui lui demande : « Qu’avez-vous lu dans ses yeux ? », il répond qu’il s’agit d’un patient comme les autres. « Ils ont peur, ils sont désorientés. Ils ne comprennent pas ce qu’il leur arrive. Mais encore une fois, mon job n’est pas de le juger. D’autres personnes ont cette lourde responsabilité. Mon job, c’est de le soigner. »


Source : lequotidiendumedecin.fr