Permanence des soins dans le Nord-Pas-de-Calais

Des médecins entrent en résistance pour poursuivre les gardes de nuit profondes  Abonné

Publié le 16/02/2015

Autres temps, autres mœurs. Dans les années 2000, les médecins se mettaient en grève contre la permanence des soins (PDS) obligatoire et non rémunérée. Aujourd’hui, d’autres praticiens assurent des gardes de nuit sans percevoir d’astreinte et se mobilisent pour pérenniser cette tranche horaire de la nuit profonde (entre minuit et 8 heures).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte